Bilan de santé gratuit

En partenariat avec l'ARS Nouvelle Aquitaine et la Clinique des Cèdres

 

Un Bilan santé gratuit

(Tension, Pouls, Diabète, Cholestérol.)

Vous sera proposé

En Septembre les jeudis de 14h à 17h

Dans nos locaux 50 Avenue Alfred De Musset

 

Succés du Bilan de Santé gratuit 

 Reportage TV France3 : https://youtu.be/vbufR8l7x-M

Reportage Radio France Bleuhttps://youtu.be/udMFo_tUMFE

Les trois étapes du bilan de santé gratuit réalisé à Emmaüs à Brive

La Montagne: Publié le 17/11/2018 à 07h00

Les trois étapes du bilan de santé gratuit réalisé à Emmaüs à Brive

A l'aide d'une petite aiguille, les infirmières récoltent quelques gouttes de sang du patient,
Photo stephanie para. © Stéphanie Para

Emmaüs et le centre médico-chirurgical Les Cèdres, ont lancé, ce jeudi, leur campagne "bilan de santé gratuit". Le projet sera mené jusqu'en 2020 dans les locaux d'Emmaüs, rue Alfred-de-Musset à Brive.

Une dizaine de personnes se sont succédé dans le cabinet improvisé dans les locaux d'Emmaüs, à Brive, rue Alfred-de-Musset. Elles ont bénéficié du "bilan de santé gratuit", une campagne réalisée en collaboration avec le centre médico-chirurgical des Cèdres et financée par l'ARS Nouvelle-Aquitaine. Cecheck-up se découpe en trois étapes.

La prise de contact

Si jeudi, les bilans se sont étirés dans le temps, ils devront pour les prochaines dates, "durer seulement 15 minutes", précise Delphine, une des infirmières de la clinique préposée à cette tâche.

Malgré la courte durée du bilan, il s'agit pour les infirmières d'établir un contact rassurant avec "les patients". "Le but est d'aller vers ces personnes. Ils n'ont généralement pas les moyens financiers d'avoir un rendez-vous. Parfois, il y a aussi la peur du cabinet" confie Irène, la seconde infirmière.

Récolter des données

La tension fait également partie des paramètres du bilan, photo stephanie para.

Une fois la prise de contact établie, l'aspect technique entre en jeu. Avec une petite aiguille, les infirmières récoltent des gouttes de sang pour déterminer le taux de diabète et de cholestérol. Tour de taille, poids, tension... Tout est analysé. "Les données sont entrées dans une tablette. Elles définissent le profil de la personne", précise Delphine.

Une fois les résultats récoltés, les infirmières indiquent à la personne à quel palier elle se situe. Il existe quatre catégories qui vont du vert, la bonne situation, jusqu'au rouge foncé, un état à risque pour les maladies cardio-vasculaires. "Nous ne livrons pas de diagnostics, mais évaluons les profils à risque", insiste Delphine.

Les conseils 

Selon la situation de la personne, définie par les données, les infirmières la questionne sur son alimentation et ses exercices physiques. "Combien de fruits et légumes mangez-vous par jour, par semaine ou bien par mois ? Buvez-vous de l'alcool ? Fumez-vous ? "

"Nous donnons des conseils simples comme par exemple réduire la consommation de sucre ou bien de privilégier l'huile d'olive pour les cuissons. Nous conseillons aussi de faire 30 minutes d'exercice par jour", précise Irène.

 

Si la situation est un peu alarmante, "nous essayons de la diriger vers son médecin traitant ou un spécialiste", assure Delphine.

Le prochain bilan de santé gratuit aura lieu le 13 décembre au 50 rue Alfred-de-Musset, dans les locaux d'Emmaüs.

Martine Barrade, présidente d'Emmaüs Brive

Martine Barrade, président d'Emmaüs enviseage "d'étendre les bilans à deux jours par mois", photo stephanie para.
Comment est né ce projet de santé ? 

Au départ, nous voulions faire une ressourcerie avec un café social. Dans celui-ci, il y aurait eu un kit santé avec de la prévention. Puis, nous avons eu un contact avec la clinique des Cèdres. Ensuite, la campagne de santé s’est lancée rapidement.

Cette idée de kit santé résulte d'une demande des personnes ? 

En parlant avec eux, il est ressorti que beaucoup ne peuvent pas aller chez le médecin à cause du prix. Il faut débourser 25 euros pour une consultation. Dans un budget de 400 euros, c’est beaucoup. Nous avons voulu les aider. Après, il ne faut pas oublier que le médical n’est pas notre métier.

Pourquoi le faire dans les locaux d'Emmaüs ? 

C’est un lieu qu’ils connaissent. Il est rassurant pour eux par rapport au cabinet médical.

Photos : Stéphanie Para

Texte : Jean François Chesnay

 

 

 

 

© 2018 Emmaus Brive. All Rights Reserved. Designed By JoomShaper